Offrez et vous recevrez : une approche égoïste à faire le bien sur E-180


Posté le décembre 17th, par Caroline dans A la rencontre des rencontres. Aucun commentaire

C’est dur de savoir ce qu’on a à offrir aux autres.

Qui suis-je pour donner des conseils? N’y a-t-il pas plein de gens beaucoup plus qualifiés/expérimentés que moi?

Confrontés à la question « Que pourriez-vous partager avec d’autres membres E-180? », il est tentant de tomber dans la douteuse réflexion philosophique sur le sens profond de notre vie et de nos accomplissements.

Offrir c'est approfondir - Illustration de Caroline Lavergne - http://lapinsec.blogspot.com

Exit le Paul Coelho. Je vous suggère une approche beaucoup plus intéressée à l’offre de rencontres sur E-180.com. Plutôt que de vous demander ce que vous pouvez offrir à l’humanité entière, demandez-vous ce que vous aimeriez approfondir.

Je m’explique.

Quand on a à expliquer quelque chose à quelqu’un, on est obligé de structurer sa pensée, de mettre les bonnes idées dans les bonnes assiettes, à rendre le tout intelligible et utile (digestible) pour la personne qui nous écoute attentivement en prenant des notes devant son café. C’est-à-dire qu’on s’oblige à mieux comprendre soi-même ce dont on parle. Et c’est un exercice franchement enrichissant.

Après cinq rencontres où j’ai « offert » mon expérience et mes connaissances, je serais prête à dire que, chaque fois, la rencontre a été aussi nourrissante pour moi que pour mon interlocuteur.

Comme dirait l’autre, to teach is to learn twice.

Par exemple, pour détailler à Heri mon approche aux relations de presse, j’ai dû faire l’effort de rationaliser cet aspect de ma propre pratique professionnelle et de réfléchir à ma méthodologie, question de distiller au possible mes connaissances et de tirer le maximum de jus de l’heure de la rencontre. Non seulement le monsieur était content, mais la madame en est aussi devenue une meilleure conseillère, une meilleure relationniste. Et par la bande, j’ai pu mieux comprendre certains besoins auxquels pourraient être confrontés mes clients.

Mais pas besoin d’être un(e) expert(e) dans le domaine non plus, et c’est ça la beauté de E-180. Faut pas avoir peur, il suffit d’être honnête quant à ses propres démarches et d’accepter que son propre processus (même inabouti) puisse devenir une manne d’information pour l’autre.

Et qu’en prenant une heure pour en discuter, on se donne l’occasion de faire le point sur ses propres chantiers.

Caroline est une membre-vedette chez E-180. Faites comme elle: creusez votre vie et développez vos talents en offrant vos connaissances via E-180!





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *