L’École d’été: la suite


Posté le septembre 3rd, par Mélanie dans Il était une fois, Quoi d'neuf?. Aucun commentaire

Étiez-vous des nôtres à la 9e édition de l’École d’été de l’Institut du Nouveau Monde (INM)? « On passe aux actes » en était le thème et dans le contexte politique actuel, on n’aurait pu mieux choisir.

Pendant quatre jours remplis d’activités et de rencontres formatrices, nourrissantes, allègres et inspirantes, vous serez appelés à joindre vos forces avec des participants des quatre coins du Québec et d’ailleurs, avec qui vous partagez intérêts et vision du monde, pour mettre sur pied des projets concrets. Qu’ils touchent la vie démocratique et la participation citoyenne, le développement durable et l’environnement, la solidarité internationale, la culture et les arts engagés, l’entrepreneuriat social ou les médias citoyens, vous serez les idéateurs et les instigateurs de projets locaux, régionaux, nationaux ou encore internationaux qui vous ressembleront et qui vous appartiendront.

Un mur d’Offres et Demandes. Crédit photo: http://contemporaryheart.com/

N’est-ce pas inspirant? Et nécessaire? De se serrer les coudes, s’assoir afin de réfléchir, tous ensemble? Profiter des idées et talents de chacun des membres de sa communauté… C’est dans cette perspective que E-180 s’est rendu sur les lieux de l’événement, permettant aux participants d’échanger avec leurs compatriotes et ainsi partager des connaissances et tisser des liens à l’extérieur des parcours.

Le mandat de l’École d’été?

•    Stimuler l’intérêt des jeunes Québécois pour les grands enjeux sociaux, économiques, politiques et culturels auxquels le Québec est confronté;
•    Transmettre aux participants les connaissances et les compétences nécessaires à la citoyenneté active;
•    Favoriser l’échange entre les décideurs de la société et les participants;
•    Développer leur esprit critique afin qu’ils puissent mieux s’exprimer sur les questions qui les concernent;
•    Soulever leur intérêt pour l’engagement social;
•    Créer une communauté réunissant les participants au-delà de l’événement;
•    Favoriser le dialogue entre les générations.

Et si on ajoute E-180 à tout ça? Dévoiler le potentiel, bousculer les idées, brasser les compétences et permettre à tous d’en profiter. Parce qu’on a tous un savoir qui peut intéresser l’autre, que ce soit une guidance, un témoignage ou encore un « Ne le fait pas comme ça, j’me suis carrément plantée! Fais le plutôt de cette manière, les résultats ont été remarquables! » La preuve que c’est l’expérience qui fait la richesse de nos échanges et non pas seulement le nombre d’années que l’on a usé les bancs d’école.

Variété

Avec la révolution industrielle (et des chaînes de montage) est apparue la notion de spécialisation de la main d’œuvre. Avec le 2.0, c’est tout le contraire! Le travailleur se doit de posséder des compétences diverses dans des champs de compétences souvent éclectiques. Puisque l’on ne peut passer sa vie dans ses livres à apprendre tous ces domaines, l’apprentissage par les pairs reste le meilleur moyen de s’initier et ainsi aiguiller notre intérêt pour continuer notre apprentissage.  Vous n’êtes pas d’accord?

Maintenant, qu’ont en commun le 2.0, l’École d’été et E-180? La Diversité, avec un grand D. Les révolutions prennent maintenant racines sur le web via les médias sociaux et tous y contribuent à leur façon en apportant leur bagage de connaissances et d’intérêts. C’est la diversité des individus prenant part à ces mouvements qui constitue leur force. Et E-180: l’entité permettant le transfert et l’aboutissement de cette diversité!

Et si maintenant on révolutionnait le système éducatif… en le diversifiant?

Envie de rencontrer des gens pour apprendre de nouveaux trucs? À l’automne prochain, la plateforme E-180 sera publique! Venez vous inscrire et invitez vos amis à partager des connaissances!





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *