Portrait: au gré du vent avec Éric


Posté le mai 3rd, par Mélanie dans Portraits. Aucun commentaire

Un coup d’œil à bâbord, puis à tribord; pas de pirates en vue. Larguez les amarres!!! On quitte le quai et on déploie les voiles avec Éric Letarte.

« Curieux de tout – ou presque, je suis passionné de voile, de mots, de techno et de voyages. Vinicurien convaincu, urbain mais pas trop, ne vous gênez surtout pas pour dire bonjour! »

 Offres : Découvrir la voile

Cinq mots qui décrivent ce que tu as fait dans ta vie jusqu’à maintenant.
Lu beaucoup, mais pas assez.
A navigué, mais pas assez.
S’est déjà perdu à Bucarest.
S’est souvent retrouvé à Paris.
A dansé un peu…

Qu’est-ce qui t’a amené à t’intéresser à la voile? Quelle est l’histoire de vie qui t’a guidée vers ce loisir/sport?
Intrigué, avec quelques amis, nous voulions tenter le coup : nous avons construit une petite goélette de bois. Après quelques temps, le désir d’aller plus loin, l’idée pressante sur fois sur l’eau qu’on ne voudrait pas être ailleurs en ce moment là… Un certain défi aussi, et le vent… le vent.

Comment s’est fait ton apprentissage?
Autodidacte pour commencer, ensuite quelques livres. Que d’aventures ! Se tromper souvent, s’empêtrer dans les nœuds, se faire parfois un peu mal et se dire, en rentrant : WOW! Plus tard – quelques années à galérer – j’ai formalisé mes connaissances à Vieux Port Yachting, histoire de pouvoir aller plus loin, et plus sécuritairement. Par contre, le goût d’essayer des trucs, de me remettre en question d’avoir l’air con devant « ces messieurs amarinés » ne m’a pas quitté! Et j’ai encore de belles surprises. Et j’espère juste en avoir encore longtemps.

Quand deviens-tu « navigateur » ?
Toute l’année : ne pas me lancer sur le sujet après un verre ou deux! Sinon, du début mai au début octobre : je suis sur le fleuve! Et y a des plans pour être sur d’autres eaux … encore plus longtemps! À suivre!

As-tu des sites, projets, autres à conseiller à ce sujet?
Des sites il y en a beaucoup : régate, long cours, apprentissage, bricolage… Une petite recherche et ça y est !

Pour un magnifique voilier qui a fait toutes les mers du monde, des gens sympathique comme tout et qui donne envie de larguer les amarres.

Comment perçois-tu la première rencontre et donc la transmission de tes connaissances en la matière ?
Sans stress… avec une personne qui veut vraiment découvrir quelque chose et que je peux aider, faire rêver. Quelqu’un de curieux qui risque fort de m’amener à lui poser des questions sur d’autres sujets. Un partage plus qu’une formation; mais je suis certain qu’après une heure cette personne va se mouiller avant longtemps!

Plusieurs Membres ont témoigné de leur envie de prendre le large. Sophie Cornellier s’interroge sur les meilleures routes pour faire un tour du monde; Sébastien Voyer aimerait organiser un voyage pour visiter les quatre coins de la planète; et Marc-André Cright désire en connaitre un peu plus sur la vie de marin. Quant à moi, je l’avoue: j’ai un ÉNORME FAIBLE pour la voile. Je suis de Montréal, mais serais prête à faire le voyage Montréal-Québec pour une journée!

Nous terminerons le billet par ce que tu souhaites apprendre. En deux lignes, peux-tu nous expliquer la raison?
Je voyage de manière compulsive, c’est plus fort que moi. J’ai cependant de beaux projets ici, et je voudrais pouvoir allier les deux: partir, mais contribuer à mes projets professionnels. Oops ! 3 lignes…

Voyager et être télé-travailleur: c’est possible! C’est d’ailleurs ce que Denis St-Michel et Marc Decourt offrent comme partage de connaissances sur la plateforme.

Sortez votre costume de marin, on embarque pour un voyage au long cours. Ça vous donne envie?





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *