Marché des savoirs – Développement de projets environnementaux


Posté le novembre 24th, par Christine dans À venir. Aucun commentaire

Et un nouveau Marché très emballant présenté par ÉcoStage, en collaboration avec À go, on change le monde et E-180! Il se tiendra le 9 décembre 2010, dans le cadre d’un 5@7, endroit à déterminer. Venez partager vos connaissances en matière de réseautage dans le domaine de l’environnement; évaluation de projets; idéation et formulation d’un projet; médias sociaux et web; financement.

ÉcoStageQu’est-ce que les projets collectifs d’ÉcoStage?

Dans le cadre des projets collectifs, les stagiaires définissent et réalisent en équipe et en
collaboration avec des acteurs locaux (élus, organismes, comités de citoyens, etc.) un projet axé autour d’une problématique environnementale présente dans leur communauté d’accueil.

Ces projets permettent aux éco-stagiaires de mettre à profit leurs compétences et de promouvoir les comportements éco-citoyens, tout en travaillant avec la communauté à l’amélioration de son cadre de vie.

Qu’est-ce qu’un Marché des savoirs?

Un Marché des savoirs de E-180, c’est l’occasion idéale de démarrer son exploration d’un nouveau domaine grâce aux conseils d’un guide passionné lors un jumelage amical. Ces conseils visent les 5 éco-stagiaires qui y présenteront leurs initiatives, ainsi que toute personne intéressée par le développement de projets environnementaux.

Comment ça fonctionne?

Le principe est simple:

1) Formulaire (Jusqu’au 6/12/2010):
Vous précisez ici votre offre et demande connaissances pratiques sur des sujets liés au « développement de projets environnementaux »: réseautage dans le domaine de l’environnement; évaluation de projets; idéation et formulation d’un projet; médias sociaux et web; financement.

Suivez le lien pour remplir ce formulaire!

2) Jumelage
L’équipe de E-180 va par la suite effectuer la mise en commun des offres et demandes afin de créer des paires.

3) Marché des savoirs  (9/12/2010)
À l’occasion d’un 5@7, les participants prennent part à deux sessions d’échanges de connaissances de 30 minutes chacune: une où ils offrent, une où ils reçoivent (à moins d’indication contraire de la part du participant).

Il est important de garder en tête qu’il ne s’agit pas de partager l’ensemble de votre savoir dans un domaine, mais plutôt d’outiller et de guider votre apprenant afin de l’aider à prendre en main son propre apprentissage. Il n’est pas nécessaire non plus d’être une expert: vos connaissances même intermédiaires dans un domaine pourront sans aucun doute éclairer le débutant!





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *